les ets mathis

Le groupe Est visite les établissements Mathis à Muttersholtz


 

 

 

Le 8 octobre dernier le groupe Est des anciens élèves de l’école du bois de Mouchard organisait son assemblée générale à Muttersholtz  en Alsace et en profitait pour visiter les établissements Mathis. C’est 37 anciens de l’école qui se sont bousculés pour admirer la réalisation des charpentes lamellées collées.

 

C’est en 1875 que Mr Mathis ouvre une petite entreprise de négoce du bois

 

Comme pour anticiper l’avenir l’entreprise participe à la reconstruction  du haut Kenisbourg en 1892

 

A partir de 1929 l’entreprise se développe et crée une unité de séchage, rabotage.

 

En 1956 Mr Paul Henry Mathis sort de l’école de Mouchard et développe une activité charpente et treillis collés.

 

1965 c’est le début du lamellé collé

 

1980 ouverture de 6 agences en France.

 

Depuis c’est Mr Franck Mathis également ancien élève de Mouchard qui a repris les rênes de l’entreprise familiale. En moins de 10 ans il a multiplié le chiffre d’affaire par trois.

 

Depuis maintenant 5 générations l’entreprise Mathis se transmet la passion du bois et la tradition du bel ouvrage pour devenir la référence et le leader national du lamellé collé. Présent sur les 5 continents, l’entreprise réalise des projets tous plus prestigieux les uns que les autres avec à chaque fois de nouvelles prouesses techniques.


Aujourd’hui c’est

 

250 personnes dont 45 ingénieurs

 

20 dessinateurs

 

80 opérateurs

 

80 charpentiers

 

20 administratifs

 

17 000 m2 couvert dont 1600 m2 de bureaux

 

40 M € de chiffre d’affaire

 

10 000 m3 de lamellé collé soit environ 13 à 14 000m3 de sciage

 

20 000 m2 d’ossature bois

 

Essences utilisées :  90% d’épicéa  et 10% de mélèze ou douglas.

 

60% en bois du Nord, 30% de la forêt noire et 10% des Vosges

 

Certifiée Acerbois Glulam CST, équivalent iso 9002

 

Et depuis 3 ans l’entreprise s’est dotée d’un atelier de fabrication de ses propres ferrures qui transforme plus de 350 tonnes de fer.

 

C’est avec tout cela  que l’entreprise se permet de produire aujourd’hui l’équivalent d’une salle de sport tous les jours.

 

Toujours en mouvement l’entreprise pense aussi environnement en  construisant des bâtiments répondant aux objectifs du référentiel HQE (Haute Qualité Environnementale) et BBC (Bâtiment Basse Consommation) mais aussi sur son propre site de production en détruisant un grand silo pour le remplacer par 2 petits qui s’intègrent beaucoup mieux dans le paysage Alsacien.

 

Au niveau réalisation nous ne citerons que :

 

Le centre culturel de Nouméa en nouvelle Calédonie

 

Le hangar pour Boeing de plus de 80 mètres de portée à bale

 

La passerelle à st Priest (69)

 

L’Intermarché à Chéchy (45)

 

Etc.

 

Et les constructions en cours :

 

Le stade de Furiani

 

Un immeuble à la défense

 

Le centre de valorisation des déchets d’arques

 

Etc.

 

Tout ceci pour dire que l’entreprise Mathis ne se donne aucune limite et que sa seule contrainte aujourd’hui c’est la dimension des ronds points Européen qui ne lui permet pas de transporter des pièces de plus de 45 mètres de long.

 

 Olivier DESNOUVAUX 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site